Dans le cadre des opérations de mobilité 2022, un mouvement sur postes à profil (mouvement PoP) est créé, au niveau national, pour le premier degré. Parallèlement, pour le second degré, outre des mouvements spécifiques nationaux (postes de CPGE, BTS, etc.) un mouvement sur postes à profil est développé. Le mouvement PoP permet d’obtenir une mobilité sur postes à profil hors barème.

Qu'est-ce que le mouvement PoP ?

Le mouvement national PoP (Postes à Profil) s’adresse aux enseignants du 1er et du 2nd degré. Il est mis en place à titre expérimental dans le cadre des lignes directrices de gestion ministérielles 2022.

L’objectif de ce dispositif est de proposer aux enseignants des postes qui requièrent des compétences, qualifications et/ou aptitudes particulières en lien avec le projet de l’école ou de l’établissement, les caractéristiques territoriales ou avec les missions du poste. L’intérêt de ce dispositif est de pourvoir les postes proposés, hors barème par des profils adaptés aux exigences du poste. Le vivier de candidats est national. 

Dans le cadre du mouvement PoP, l'agent devient titulaire du département ou de l'académie obtenue.

L’affectation sur un poste PoP implique une stabilité de trois ans sur le poste.

A l’issue de ces trois années sur le poste PoP, les enseignants qui souhaiteront muter pourront participer au mouvement intradépartemental pour le premier degré et intra-académique pour le second degré mais également aux mouvements "inter" (interdépartemental et interacadémique). Dans ces derniers cas, ils bénéficieront d’une bonification de leur barème.

 
Partager