« [...] si on arrivait à avoir un professeur devant chaque élève le jour de la rentrée, ça ne veut pas dire qu'ils vont tous rester pendant l'année scolaire. [...] on a embauché des contractuels à tour de bras de manière assez rapide parfois, on sait qu'une proportion généralement incompressible de ces contractuels ne font pas toute l'année scolaire.»

 

La rentrée des classes n’est pas pour tout de suite mais on y pense forcément et avec une certaine inquiétude. L’ancien ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, avait promis qu’il y aurait bien un prof devant chaque classe à la rentrée, promesse renouvelée dernièrement par Pap Ndaye, alors que la pénurie d’enseignants ne cesse de s’accroître ! Des profs difficiles à recruter et difficiles à garder, ils sont nombreux à jeter l’éponge pour partir dans le privé, pas dans des écoles privées, mais dans des entreprises de soutien scolaire.

Jean-Rémi Girard, président du SNALC, syndicat de l’école au supérieur,  répond aux questions dans “La belle équipe” du vendredi 5 août 2022 sur CNEWS.

 

A partir de 36’20” 

 

 
Partager