Initialement, en France, la politique de vaccination prévoyait 3 critères pour désigner les personnes prioritaires pour être vaccinées :

- L’âge
- La vulnérabilité
- L’exposition au public

Le ministre avait placé en première ligne ses personnels et leur avait promis une vaccination avant la fin de l’année scolaire.

Or, depuis, le dernier critère a disparu.
Ce qui exclut les personnels de l’Éducation Nationale des personnes prioritaires pour se faire vacciner dans un avenir proche.
Les promesses du ministre ne sont, encore une fois, pas tenues.

Le SNALC exhorte le Rectorat de répondre au plus vite au deuxième critère en listant les personnels vulnérables de l’Académie et qu’ils soient vaccinés rapidement.

Le SNALC réitère sa demande de priorité de vaccination pour tous les personnels de l’EN volontaires et en contact régulier avec du public.

Le SNALC, syndicat représentatif, exprimera avec fermeté ses demandes au CTA du 24 mars.

Guillaume Lefèvre
Président SNALC Réunion

 
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Comment