Site du SNALC Réunion - Bienvenue sur le site du SNALC Réunion
Vous êtes iciAccueil>Site du SNALC Réunion - Bienvenue sur le site du SNALC Réunion
Site du SNALC Réunion - Bienvenue sur le site du SNALC Réunion

Chers collègues,

Avec la Réforme de la fonction publique, il n’y a désormais plus de commissions de mouvement. L’affectation des personnels contractuels n’échappe pas à cette nouvelle règle.

Néanmoins, quelques remarques.
Les perturbations liées à la Covid-19 ont reporté les derniers résultats et affectations des nouveaux stagiaires à la fin juillet.

Des lors, les affectations des personnels contractuels se feront certainement juste avant la rentrée d’août, par les services de la DPES 4, sur les postes restés vacants.


Nous restons à votre disposition pour vous représenter auprès des services du rectorat si vous n’êtes pas affectés à la rentrée et dans les quinze jours qui la suivent.

Dans l’attente, nous vous souhaitons de bonnes vacances.

Syndicalement
Valérie VITRY
Vice-Présidente académique
en charge du secteur contractuel 

 

La Quinzaine Universitaire N°1443 est en ligne

Cliquez sur l'image ci-dessous pour télécharger ce numéro :

 

SOMMAIRE:


DOSSIER DU MOIS : UNE RENTRÉE PAS COMME LES AUTRES
Rentrée 2020 : là est l’urgence
Septembre 2020 dans les écoles : de grandes interrogations
EPS : pour une remise en forme des élèves… et de la discipline !
Le décrochage professionnel
Harmonisation de l’IFSE : où en sommes-nous ?
Stagiaire à la rentrée 2020 : votre calendrier
Contractuels : de nouvelles modalités de recrutement, en théorie…
Blues de la rentrée : on connaît la chanson
Faites votre rentrée avec le SNALC

vendredi, 03 juillet 2020 20:35

DECLARATION CAPA CE PLP du 3/7/20

Écrit par

En préliminaires, nous tenons à dénoncer l'application stricto sensu du texte de la réforme de la Fonction Publique qui ostracise la représentation syndicale. L'absence de dialogue social et de GT excluant les syndicats dans les opérations de mutations entraîne un mouvement intra aléatoire et peu fiable. Le travail des administratifs est ingérable par manque de personnels et l'opacité des nouvelles modalités des LDG est évidente. Ce qui explique les erreurs et les incompréhensions consécutives au mouvement intra. Dans certaines disciplines des collègues ont été mutés sur des postes qui ne correspondent pas à la spécialité qu'ils ont toujours enseignée ; la réforme des familles de métiers permettant aux PLP d'intervenir sur des formations mais pas d y'être mutés. Pire d'autres mutent sur des postes n'existant pas, que vont-ils devenir ? des TZR! Les recours restant lettre morte. Se priver du travail paritaire est lourd de conséquences et les délais des recours vont rendre le mouvement de plus en plus incertain. Dire que la mobilité est un des droits des fonctionnaires s'apparente à une contre-vérité !

Pour la classe exceptionnelle, le constat est affligeant : Perte de promotions au premier vivier (14 promus au lieu de 32 pour cette année). L'année dernière il y avait 31 promus. Le vivier 2 présente aussi cette diminution notable, déjà réduite qu'à 20% des promotions. Le SNALC demande explication sur la division par 2 des contingents et exprime vivement que l'on compense les pertes de promotions au vivier 1 en faveur du vivier 2. Au moins l'injustice du PPCR serait atténuée et cela respecterait l'esprit de cette réforme s'appuyant sur l'ancienneté puisque l'administration doit respecter la loi.
Il s'agit bien là d'une promotion en trompe l'œil, d'un miroir aux alouettes, car le second vivier ne permet en réalité pas à tout professeur d'accéder à ce grade. Au vivier 1, on peut passer avec du "satisfaisant" tandis qu'au vivier 2, on ne peut passer qu'avec de l'"excellent" ! Est-ce juste et équitable ?
Les proportions doivent être inversées, permettant à tous les collègues d'accéder à ce grade selon leur investissement pour la réussite des élèves dans leur enseignement et non dans des projets divers qui dénaturent le sens même de notre métier: faire acquérir des savoirs, une culture et un sens critique à même de d'offrir à nos élèves un socle culturel suffisant pour réussir leurs formations étudiantes pour la suite.

Le SNALC continue à dénoncer cette mascarade qui ne saurait cacher le gel du point d'indice ajouté au retard de création du 7ème échelon de la hors-classe qui ont des conséquences réelles sur la paupérisation des métiers de l'enseignement et sur la crise du recrutement. Les professeurs ont montré cette année encore leur dévouement lors de la crise du covid 19, ils n'en sont pour autant pas remerciés dans leur rémunération et dans la gestion de leur mobilité. Le 3ème grade mis en avant dans le PPCR est, à ne pas en douter, une promesse de gascon. Il faudrait avoir le courage de le leur dire ! Si ce n'était pas le cas, les promotions perdues du 1er vivier, faute de promouvables seraient reversées au second vivier ! Allez- vous le faire ?
 

En préliminaires, nous tenons à dénoncer la disparition des GT et réunions impliquant les syndicats dans les opérations de mutations et bientôt dans celles de promotions aussi. Le travail des administratifs est difficilement gérable tellement il manque de personnels et il en découle des erreurs involontaires importantes. Dans certaines disciplines il n'y a pas d'intra-com. Dans d'autres disciplines des collègues mutent sur des postes n'existant pas. La machine administrative se grippe. Se priver du travail paritaire est lourd de conséquences et les recours et leur méthodologie rendent le mouvement incertain pour ne pas dire aléatoire. Nous rappelons que la mobilité est un droit et un devoir des fonctionnaires !

Pour la classe exceptionnelle et l'échelon spécial, nous énumérons :
- Perte de promotions au premier vivier eu égard aux conditions d'éligibilité ;
- Exclusion de collègues méritants mais étant hors Education Prioritaire ;
- Vivier 2 avec une assiette réduite ;
- L'avis IPR non requis pour les universitaires ;
- Derniers échelons interdits par la limite d'âge ;
- Un certain ressentiment de collègues qui s'estiment lésés…

Une fraction importante des promouvables doivent attendre l'année de leur départ en retraite pour avoir une chance d'être proposé à cet avancement et attendre encore six mois et un jour supplémentaires. Il s'agit là d'une promotion dont les caractéristiques sont très particulières. Le vivier 2 ne permet pas en réalité à tout professeur d'accéder au grade classe exceptionnelle. Au vivier 1, on peut être promu avec "Satisfaisant" tandis qu'au vivier 2, il faut au minimum "Excellent" ! Il y a donc parfois un effet d'aubaine doublé d'un effet de seuil. Le rôle du syndicat n'est pas de réécrire la loi mais il se doit de proposer des améliorations comme la révision des proportions ou encore l'intégration d'autres critères comme la réussite des élèves dans leur enseignement.

Le SNALC continue à dénoncer cette manipulation d'envergure qui cache le gel du point d'indice et le retard de la création du 7ème échelon de hors classe s'il sera réellement créé. Cela a des conséquences significatives sur la paupérisation des métiers de l'enseignement depuis plus de 20 ans. Ceux qui sont dans le système continuerons à participer malgré tout. Mais pour ceux qui sont en dehors du système, cela provoquera une baisse drastique du recrutement aussi bien en quantité qu'en qualité. Les professeurs ont montré cette année encore leur dévouement lors de l'état d'urgence sanitaire décrété en mars 2020 mais leur perception d'une reconnaissance éventuelle est plus qu'entachée.

Bien cordialement et bonne continuation.
 

Les demandes seront formulées exclusivement par internet (sauf pour les personnels n'ayant pas accès à l'espace numérique de travail METICE : université, CROUS, CREPS, DDJSCS)


Elles devront être saisies par les personnels dans l'application "Réquisition de passage - Congés bonifiés" présente sur l'espace numérique de travail METICE du site internet de l'académie de La Réunion.

Accéder à la circulaire

Accéder à l'imprimé pour les personnels de l'université

Page 1 sur 125

Accès webmaster

Mention C.N.I.L

Les informations recueillies sont nécessaires pour votre adhésion.Elles font l’objet d’un traitement informatique et sont destinées au secrétariat de l’association. En application des articles 39 et suivants de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à : snalc@snalc-reunion.com

Visiteurs

14046519
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Mois en cours
Mois dernier
Tous les jours
9064
16502
25566
11053115
167138
325993
14046519

Your IP: 34.229.119.29
2020-07-13 17:23

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.