Site du SNALC Réunion - Publications nationales
Site du SNALC Réunion - Publications nationales

 

La Quinzaine Universitaire N°1435 est en ligne

Accéder à votre revue

 

 

SOMMAIRE

 


DOSSIER DU MOIS

4 - Nos propositions pour revaloriser les rémunérations
4 - Rémunérations et pensions : principales propositions communes
7 - Rémunérations et pensions : propositions par corps


SYSTÈME ÉDUCATIF

9 - Réforme du lycée : surprise, le SNALC avait raison !
10 - Va-t-on vers une réforme de la réforme du lycée ?
10 - Épreuves communes de contrôle continu : le SNALC veut cadrer
11 - Programmes : des disciplines en souffrance !
11 - EPS et CCF bac : la fausse bonne nouvelle
12 - Collège : LA réforme attendue
12 - Concours : la victoire du pédagogisme
13 - Conseil pédagogique : le dernier salon… où l’on ne cause plus !
13 - Haro sur le GRETA


LES PERSONNELS

14 - Réforme de l’assurance chômage : dur, dur…
14 - Ne l’oubliez pas !
15 - Professeurs de chaire supérieure : accès à l’échelon spécial
15 - La rupture conventionnelle de la fonction publique
16 - Les indispensables petites mains… de la vie scolaire
16 - Direction d’école : une consultation bâclée et quelques actions


CONDITIONS DE TRAVAIL

17 - La face cachée de l’école « inclusive »
17 - Liberté, égalité, fraternité et exemplarité ?

 
 
 

L'intersyndicale appelle à faire du mardi 10 décembre une journée massive de grèves et de manifestations interprofessionnelles

 

Une grève majoritaire, et même aux deux tiers, dans le premier comme dans le second degré : voilà ce qu’on obtient lorsque l’on déclare que les personnels n’ont pas tout compris et qu’ils n’ont aucune raison de faire grève.

 

Deux mois qu’on nous balade avec une « revalorisation salariale » dont on ne connaît toujours pas le montant, le calendrier, les modalités ou les conditions. On nous promet monts et merveilles, sans jamais rien chiffrer. Le ministre écrit aux collègues (en en oubliant certains). Il tweete que les pensions ne baisseront pas, en contradiction avec les propos du président de la République et avec ce qui nous est dit en réunion dans son propre ministère.


Le SNALC n’est pas dupe. Il sait décrypter le langage Blanquer. Il sait que notre ministre a déjà fait passer l’obligation de la deuxième heure supplémentaire comme une revalorisation. Qu’il considère que l’augmentation du budget due au vieillissement de nos professions est une hausse du pouvoir d’achat. Que les 30 pauvres euros bruts en moyenne du PPCR, gelés pendant un an par son gouvernement, c’est grâce à lui. Et le SNALC a bien compris que le fameux « métier d’enseignant du 21e siècle » dont il nous parle est le faux-nez du « travailler plus pour gagner à peu près la même chose ».


De tels messages adressés à des professions en crise ne peuvent être entendus, surtout quand les agents constatent dans le même temps que leur charge de travail augmente et que leurs conditions de travail se dégradent. Dernier avatar en date, les 50 euros annoncés par paquet de copies pour les épreuves d’E3C : de qui se moque-t-on ?


Le SNALC porte la parole des personnels sur tous les sujets, depuis les PIAL jusqu’aux GRETA, de la direction d’école aux épreuves du bac, de l’enseignement adapté aux séries technologiques, des effectifs en primaire et au collège à la transformation des classes préparatoires.


Et cette parole a été d’une clarté sans appel le jeudi 5 décembre dernier : nous ne serons pas les dindons de la farce. Nous demandons une revalorisation importante de la part fixe de notre rémunération. Nous n’accepterons pas qu’on casse nos retraites.

 

Le président national,

Jean-Rémi GIRARD

le 6 décembre 2019

Le SNALC reconnaît que le ministère tient l’un de ses engagements. Il nous avait été dit que les Epreuves Communes de Contrôle Continu (E3C) donneraient lieu à une rémunération. C’est le cas.

Mais le SNALC ne saurait se satisfaire de ce qui a été annoncé lors du Comité de Suivi : 50 € par classe (sic).

L’annonce passe d’autant plus mal que, dans le même temps, une prime de l’ordre de 500 euros devrait être accordée aux personnels de direction au titre de ces mêmes E3C. Si le SNALC ne remet pas en cause le surcroît de travail que ces épreuves font peser sur les équipes de direction, la comparaison des deux chiffres n’en est pas moins significative.


Devant le ridicule de cette prime et l’aspect parfaitement incompréhensible du fonctionnement de son versement (on ne sait pas à combien d’élèves correspond une classe/une division, notamment), le SNALC a demandé une réunion d’urgence avant les vacances de Noël.

Pour le SNALC, ces copies font partie de l’examen du baccalauréat et doivent donc donner lieu à la même rémunération que toute autre copie du baccalauréat ; c’est-à-dire 5 €.

Le SNALC demande une prime significative pour les autres personnels qui connaîtront un surcroît de travail du fait des E3C, à commencer par les personnels administratifs.

Contacts :

Jean-Rémi GIRARD, Président du SNALC, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., 06 16 72 86 56

Sébastien VIEILLE, Secrétaire national du SNALC chargé de la pédagogie, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., 06 61 91 30 49

Rdv de mobilisation et manifestation à 9h au petit marché de St Denis vers la Préfecture et mairie de Saint Pierre 9h

( Le SNALC a déposé un préavis de grève du 5 au 21 décembre pour protéger les collègues qui voudraient poursuivre le mouvement ).

From Address:

Le deuxième trimestre est là. Les épreuves communes de contrôle continu se profilent.


Le SNALC vient d’apprendre que l’ouverture de la banque nationale de sujets était retardée d’une semaine. Il y a des bugs.


Par ailleurs, le SNALC, qui rassure ses collègues quant aux rémunérations des corrections sur la foi de ce qui fut dit aux syndicats par la direction générale de l’enseignement scolaire, ne voit toujours pas venir d’autres informations à ce sujet.


Sur le terrain, l’organisation des E3C n’est toujours pas clairement fixée dans de nombreux établissements. Le SNALC constate que rien n’est défini, que rien n’est prêt.


C’est pourquoi, en accord avec les résultats de l'enquête qu'il a menée auprès de ses adhérents, le SNALC vous demande solennellement, Monsieur le Ministre, d’annuler la première session des E3C.

Contact :
Sébastien VIEILLE, Secrétaire national du SNALC chargé de la pédagogie, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., 06 61 91 30 49

Les épreuves du futur CAPES et du futur CRPE ont été présentées le 20 novembre aux organisations syndicales. le SNALC s’est assuré que l’agrégation ne subira pas de dégradation (pour le moment…), mais est très pessimiste sur la concertation à venir sur les professeurs de lycée professionnel et d'EPS.

Le SNALC condamne le fait que, dès 2022, les connaissances disciplinaires ne seraient plus évaluées qu’à travers une seule épreuve d’admissibilité. Au CRPE, elle concernerait en même temps le français et les mathématiques. La seconde épreuve d’admissibilité serait didactique, avec ordinateur et connexion internet. Ces deux épreuves ne compteraient que pour 30% de la note finale. L’admission consisterait en un oral didactique et en un entretien où le candidat montrerait sa connaissance du système et du rôle de fonctionnaire.

Ces épreuves témoignent d’une vision de nos concours et de nos métiers proprement hallucinante.

Page 1 sur 40

Accès webmaster

Mention C.N.I.L

Les informations recueillies sont nécessaires pour votre adhésion.Elles font l’objet d’un traitement informatique et sont destinées au secrétariat de l’association. En application des articles 39 et suivants de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à : snalc@snalc-reunion.com

Visiteurs

11411879
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Mois en cours
Mois dernier
Tous les jours
3538
24412
98191
8376988
158544
218848
11411879

Your IP: 3.226.243.226
2019-12-14 10:14

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation