Site du SNALC Réunion - A.E.S.H
jeudi, 03 septembre 2020 16:59

A.E.S.H le guide est en ligne

Écrit par

Pour télécharger le guide cliquer sur l'image ci dessous

 
samedi, 29 août 2020 03:48

AESH : Courrier à Monsieur l'inspecteur

Écrit par

Bonsoir M l'inspecteur


Je viens vers vous afin de vous alerter sur la situation inquiétante de gestion des AESH.


Les sujets problématiques sont multiples.

1) la non reconduction de contrats d aesh après 3 ans d exercice alors même que les chefs d établissements ne cessent de vanter les mérites et qualités de ces personnels concernés.

2) la réduction drastique des quotités des contrats proposés.
On passe de 30 heures à 18 heures. Cette évolution va à l encontre du discours médiatique et social présenté en CTA et les objectifs fixés par les autorités politiques.

3) la lenteur du traitement administratif de validation des cas RH des élèves qui empêche la contractualisation d AESH.

4) le manque d AESH aux côtés des élèves qui subissent une scolarité sans aide et sans accompagnement laissant les enseignants dans une situation d enseignement non adaptée.

Pour toutes ces raisons, le SNALC Réunion vous conjure d agir au plus votre dans l intérêt des élèves handicapés qui ont besoin des AESH pas assez nombreux.


Le SNALC Réunion exige que les actes soient en adéquation avec les discours.


Nous attendons une réaction positive et rapide pour répondre à ces problèmatiques.

Guillaume Lefevre
Président SNALC Réunion 

Depuis l’annonce de la réouverture des établissements scolaires, et à plusieurs reprises, le SNALC avait interpellé le ministre sur les spécificités des missions des AESH et les innombrables difficultés pour ces personnels à reprendre en présentiel à partir du 11 mai en l’absence de protocole spécial AESH.

Alors que le ministre nous avait déclaré oralement qu’il avait le sujet à l’esprit, le ministère publie enfin une fiche intitulée « Protocole sanitaire et missions des AESH pour la reprise dans les écoles et établissements scolaires à partir du 11 mai ».

Ce document n’est en rien un protocole sanitaire tel que le revendiquait le SNALC.

Le ministère s’est limité à la rédaction d’un document qui revisite, module et rend plus contraignantes encore les missions des AESH, sans protection supplémentaire obligatoire garantissant leur sécurité. Les rares mesures sanitaires spécifiques aux AESH sont laissées au bon vouloir des autorités locales. De plus, ce document n’a été mis en ligne sur le site Eduscol que le lundi 11 mai, timing qui en dit long sur la considération accordée par l’institution aux AESH.

Le SNALC invite tous les AESH qui se retrouveraient dans une situation anormale à le contacter au plus vite.

 


Paris, le 14 mai 2020


Contact : Danielle Arnaud, secrétaire nationale chargée des contractuels, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La circulaire relative à la réouverture des écoles et établissements scolaires et aux conditions de poursuite des apprentissages, indique que le retour progressif à l’école
« repose sur l'action conjointe des membres des équipes éducatives : professeurs, directeurs d'école et chefs d'établissement, inspecteurs, conseillers principaux d'éducation, personnels sociaux et de santé, psychologues de l'éducation nationale, personnels administratifs et techniques, accompagnants des enfants en situation de
handicap et assistants d'éducation. ».

Accéder au protocole

Le SNALC, représenté par Danielle ARNAUD, secrétaire nationale chargée des contractuels, Luce MARTIN, AESH second degré et Bruno AZRIA, AESH premier degré, a assisté ce jeudi 27 février 2020 à la première réunion du Comité consultatif des AESH, instance formelle adossé au CTMEN.

Pour le ministère, la finalité de ce comité est d’une part de garantir une application de l’école inclusive et du nouveau cadre de gestion des AESH sur tout le territoire, conformément aux deux circulaires du 5 juin 2019 et d’autre part de définir un agenda social. Ce dernier portera entre autres sur la finalisation du guide ministériel « Ressources Humaines AESH », sur le temps de travail et la rémunération des AESH, et enfin sur les référents AESH.

Au 1er janvier 2020, le SMIC horaire brut a augmenté de 1,2% pour atteindre 10,15 euros (décret 2019-1387 du 18 décembre 2019), soit 1 539,42 euros mensuels bruts pour un temps complet.


Toutefois, les AED et AESH rémunérés à l’indice 325, perçoivent un traitement mensuel brut de 1 522,95 euros (325 X 4,6860), désormais inférieure au SMIC !


Or, la rémunération d’un agent public ne peut pas être inférieure au SMIC !


Ainsi, conformément au décret 91-769 du 2 août 1991, les agents publics de la fonction publique de l’État peuvent bénéficier d’une indemnité différentielle lorsque la rémunération mensuelle qui leur est allouée est inférieure au montant du SMIC.


Pour les agents rémunérés par référence à un indice de la fonction publique, l’indemnité différentielle est égale à la différence entre le montant brut mensuel du SMIC, calculé sur la base de 151,67 heures par mois (temps complet), et le montant brut mensuel du traitement indiciaire de ces agents.


L’indemnité différentielle est réduite au prorata de la durée des services lorsque les agents occupent un emploi à temps non complet.


Par conséquent, tous les AED et AESH à l’indice majoré 325 devraient voir apparaître sur leur bulletin de salaire, à partir de janvier 2020, une indemnité différentielle afin d’être au moins rémunérés au SMIC !


Ainsi, pour un temps complet, cette indemnité différentielle SMIC sera de 16,47 euros mensuels bruts et entraînera une petite augmentation du salaire mensuel net.


À persister à rémunérer à des indices indécents, car non reconnaissants du travail accompli, ses AED et AESH, l’Éducation nationale passe vite en dessous du minimum légal autorisé…


Toujours soucieux de la défense de tous leurs intérêts, le SNALC continue à demander l’ouverture de négociations sur les salaires pour ces personnels.

Contacts :

Philippe FREY, vice-président, et Danielle ARNAUD, secrétaire nationale chargée des contractuels,

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.