Téléchargements P.E.P.S

Revendications

Revendications (2)

• Le statut des enseignants d’EPS
– intégration des P-EPS et CE-EPS dans le corps des Certifiés, avec 18 heures de cours hebdomadaires,
– 15 heures de cours pour les Professeurs Agrégés d’EPS, comme tous les Agrégés.

• L’UNSS et nos A.S
– La désaffection des élèves, une politique sportive confuse, une démotivation de l’encadrement ont amené les pouvoirs publics à diminuer de 2/3 nos moyens financiers !
– maintien d’une AS par établissement avec indemnisation d’un secrétaire d’AS,
– liberté de choix d’animer ou non l’AS,
– allègement des procédures administratives au niveau de l’UNSS.

• L’accès au professorat d’EPS
– CAPES et AGRÉGATION d’EPS externe et interne pour tous avec un recrutement décent,
– emploi des agents non-titulaires de façon plus humaine.

• La spécificité de notre profession
– augmentation de la durée du congé de maternité à 20 semaines,
– reconnaissance de nos problèmes de santé spécifiques,
– aménagement de postes de réadaptation et de réemploi réservés,
– réflexion sur les fins de carrière compte tenu de l’implication propre à notre discipline.

• La protection juridique et administrative
– renforcement de la protection juridique et administrative de l’enseignant,
– respect de la présomption d’innocence en cas d’accident,
– confidentialité assurée.

• Les conditions matérielles
– obligation aux collectivités territoriales de fournir des équipements minima et obligatoires, fonctionnels et sécurisés,
– financement des déplacements vers les lieux de pratiques afin d’assurer les programmes.

Pour la défense des enseignants d'EPS, leur statut, leur carrière :

 

Ø  incorporation des professeurs d'EPS au corps des professeurs certifiésavec intégration du forfait AS au temps de service. Cette incorporation doit avoir notamment pour conséquence un traitement égalitaire des enseignants quant à la  rémunération des HSA, HSE...

Ø  reconnaissance salarialepour les fonctions de responsable de la certification, secrétaire d'AS et trésorier d'AS

Ø  intégration enfin, s'ils le souhaitent, des derniers CE d'EPS dans le corps des certifiés

Ø  reconnaissance des problèmes de santé professionnels spécifiques et réflexion sur les fins de carrière

Ø  soutien actif et effectif de l'administrationdans le cadre de la protection juridique des fonctionnaires, dès que nécessaire

Ø  possibilités, réelles et facilitées, d'évolutions de carrièreau sein des trois fonctions publiques : passerelles avec ministère des sports,...etc.

Ø  Indemnisation des professeurs d'EPSqui participent avec leurs élèves à des manifestations exceptionnelles (championnats de France...) pour reconnaître l'investissement, le travail et les responsabilités supplémentaires assumées.

Ø  Visites régulières des Inspecteurs Pédagogiques pour un déroulement de carrière harmonieux et équitable.

Ø  Formation réaliste et appropriée pour tous les stagiaires :service à 10h dont 3 h d'AS

 

Le SNALC-CSEN (FGAF) (Albert-Jean Mougin - vice président, Laurence Vandermesse - Secrétaire Nationale à l'EPS, Richard Piquet - Administrateur Général, Bruno Roques - Agrégé d'EPS ancien commissaire Paritaire National), a été reçu ce 10 décembre au cabinet du Ministre de L'Education Nationale par Messieurs ALLAL et GILARDOT Conseillers du Ministre.