• Réunion S1 2016_19
  • Congrès 2010
  • Congrès 2013
  • La Réunion
  • Congrès 2015_51
  • Congrès2017_8
  • Congrès2017_14
  • Réunion S1 2016_22
Nos dernières publications
Profile
 
 
 
Mon interview pour porter la voix du SNALC face à cet acte intolérable ! Nous soutenons ce collègue et nous lui souhaitons un prompt rétablissement...
 

Accéder au reportage de la 6,50 mn à 11,30 mn

 
mercredi, 24 mai 2017 13:58

Education : "La violence se banalise"

Écrit par
Profile
 
Le métier d'enseignant confronté à la violence. Dernier exemple en date avec ce professeur d'Education Physique et Sportive du collège Paul Hermann à Saint-Pierre frappé par quatre élèves en plein cours vendredi dernier. Une agression qui a été filmée. L'homme âgé d'une cinquantaine d'années a déposé, lundi, une plainte pour violences aggravés et le rectorat a été saisi suite à cet énième dérapage.
 
"Ces violences ne sont pas que physiques, elles sont verbales. Des actes qui rendent le métier de plus en plus difficile. L'équation entre l'ennui et les violences scolaires ne suffit pas, l'école n'est pas une garderie, l'école est là pour transmettre du savoir. Le réglement intérieur doit tenir un rôle important."
 
Interview de Valérie Vitry, vice-présidente académique du Snalc, le Syndicat National des Lycées et Collèges et elle-même enseignante de lettres modernes au collège de Montgaillard à Saint-Denis.
Elle intervenait en direct ce mercredi dans le journal de 7h de Yannick Pitou.
 

Voici l'intégralité de son intervention. (Avancer à 3minutes et 40 secondes)

 
 

 

La Quinzaine Universitaire N°1405 est en ligne

Accéder à votre revue

 

 
 
 
vendredi, 19 mai 2017 14:13

Le Snalc en alerte

Écrit par
ProfileLe SNALC sera un observateur attentif de la politique du nouveau ministre de l'Éducation nationale, attendu sur plusieurs dossiers. "Nous serons très vigilants sur la fin de la réforme du collège qui a cumulé un taux d'impopularité sans précédent chez les professeurs et les citoyens dans la surdité totale de l'ancienne ministre."
Cette nomination, selon le Snalc, témoigne d'un désir d'entendre le personnel de l'Éducation, qui dans une grande majorité déplore les effets néfastes de cette réforme de triste mémoire. "Nous serons vigilants sur les moyens attribués au secondaire, car la réforme a entraîné des coupes sombres dans les horaires attribués au français et aux autres disciplines avec en plus l'attaque aux langues et au latin/grec."
 
 

Lire la suite sur le site clicanoo.re

 

La Quinzaine Universitaire N°1404 est en ligne

Accéder à votre revue

 

 
 
 

Le SNALC s’associe aux préoccupations de l’ADEAF (http://adeaf.net/L-ADEAF-s-adresse-aux-candidat-e-s-a-l-election-presidentielle) en cette période d’élection présidentielle ; et ce, pour l’allemand comme pour l’ensemble des langues.

Quel que soit leur bord politique, les candidats doivent se saisir de la question des langues en France. Il en va de l’épanouissement culturel des jeunes Français, de leur mobilité internationale et de leur évolution future dans le cadre de la mondialisation des échanges.

Les choix qui ont été réalisés depuis plusieurs années ont eu – et auront – des conséquences néfastes.

Page 1 sur 75