Site du SNALC Réunion - Bienvenue sur le site du SNALC Réunion
Vous êtes iciAccueil>Site du SNALC Réunion - Bienvenue sur le site du SNALC Réunion
Bienvenue sur le site du SNALC Réunion

Le SNALC a pris connaissance de l'amendement gouvernemental adopté hier à l'Assemblée lors de l'examen de la loi « transformation de la fonction publique », et qui concerne le temps de travail des personnels enseignants et de la recherche. Son objectif est, dit-on, de « clarifier » le régime juridique et de ne pas remettre en cause les obligations de service.

Il est rédigé comme suit :
« Sans préjudice des dispositions statutaires fixant les obligations de service pour les personnels enseignants et de la recherche, la durée du travail effectif des agents de l’État est celle fixée par l’article L. 3121 27 du code du travail. Le décompte du temps de travail est réalisé sur la base d’une durée annuelle de travail effectif de 1 607 heures dans des conditions prévues par décret en Conseil d’État précisant notamment les mesures d’adaptation tenant compte des sujétions auxquelles sont soumis certains agents. »

Avant tout, pour l'actualité syndicale, nous rappelons que les collègues sont encore une fois plongés dans l'incertitude quant à la loi de l'Ecole de la Confiance qui porte très mal son nom ! Si le projet catastrophique de l'Ecole du Socle semble s’évacuer par la grande porte, il n'en reste pas moins que le devoir d'exemplarité reste et est même exacerbé ! De plus, la représentativité même des collègues est remise en cause avec la loi sur la réforme de la Fonction Publique qui est une attaque du paritarisme, fondement du fonctionnement de l’Education Nationale depuis plusieurs décennies. Nous avons été témoins cette année d'un dialogue en trompe l'œil :

D'un côté, un GT mouvement qui concède enfin à satisfaire deux revendications du SNALC, à savoir l’augmentation des points agrégés de 90 à 160 et l’interventionnisme sur l'algorithme pour que le RC ne puisse plus représenter une manœuvre tactique pour avoir la zone souhaitée mais retrouve son sens premier !

ProfileLe Ministère à travers le corps d inspection, avec des discours discordants, propose à la va-vite des journées de formation de bassins à un nombre limité de PLP sur les heures de cointervention et le chef-d’œuvre, fleurons de la Réforme de la Voie Professionnelle. Cela malgré les différents guides, vademecum et parcours de formation, finalement jugés insuffisants, qui ont été élaborés pour permettre aux équipes pédagogiques de lycées professionnels et de centres deformation d’apprentis de mieux s’approprier ces axes et leviers de la transformation de la voie pro.
L'aveu de faiblesse et la preuve d'un echec retentissant de cette réforme inappropriée sont ainsi évidents.
De plus ces 2 dispositifs souffrent d'une incompréhension des chefs d'établissements qui utilisent ces heures comme variables d'ajustements, à l'instar de l'AP, pour répartir et compenser les heures disciplinaires perdues par la RVP. La mise en œuvre peut donner lieu à des regroupements ponctuels des horaires de l’ensemble des enseignants impliqués dans le chef d'oeuvre.

 

La Quinzaine Universitaire N°1429 est en ligne

Accéder à votre revue

 

SOMMAIRE:

 

DOSSIER DU MOIS


4 - Programmes : du primaire à la terminale, le SNALC poursuit son travail

4 - Premier degré et collège : le SNALC a transformé des ajustements en améliorations

5 - Lycée général : une valse en deux temps

6 - Les langues anciennes : un cheval de bataille

6 - Filières technologiques : finalement touchées, mais pas coulées

7 - Lycée professionnel : face au marasme, le SNALC nage à contre-courant

7 - Loi confiance : sénatporte quoi !

Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs les représentants de l’Administration, Mesdames et Messieurs les membres élus du Comité Technique Ministériel,


Le SNALC et le SNE attirent depuis longtemps votre attention sur un grand nombre de dysfonctionnements ou d’insuffisances au niveau de notre ministère, comme sur le respect dû aux agents, la prise en compte du travail des directeurs d’école, la question de l’inclusion scolaire, les problèmes liés aux mutations, la médecine du travail, les ressources humaines, le logement, les heures supplémentaires non-souhaitées, les réformes menées au niveau des trois voies du lycée ou bien encore la rémunération.

Nous développerons plus particulièrement deux points, à savoir la question salariale et celle de la confiance du ministère envers ses agents. 

lundi, 13 mai 2019 17:14

Loi confiance : sénaporte quoi !

Écrit par

Le SNALC a pris connaissance des projets d’amendements à la loi pour une École de la confiance qui vont être examinés au Sénat à partir de demain.

Tous ceux qui espéraient une disparition des désormais fameux établissements des savoirs fondamentaux en sont pour leurs frais : ils reviennent sous le nom d’établissements du socle commun ! Certes, on sollicite désormais l’accord des instances des écoles et du collège, mais toujours dans le but de fusionner primaire et collège. Le SNALC s’y était opposé avec succès en 2012 : il s’y oppose plus que jamais en 2019.

Page 1 sur 89

Accès webmaster

Mention C.N.I.L

Les informations recueillies sont nécessaires pour votre adhésion.Elles font l’objet d’un traitement informatique et sont destinées au secrétariat de l’association. En application des articles 39 et suivants de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à : snalc@snalc-reunion.com

Visiteurs

10038076
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Mois en cours
Mois dernier
Tous les jours
601
3115
32726
7092216
130834
197701
10038076

Your IP: 18.212.83.37
2019-05-25 03:25

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.