Site du SNALC Réunion - Réforme du bac : "Ne pas corriger les copies est une forme de grève"
Vous êtes iciAccueil>Info-SNALC>Publications nationales>Réforme du bac : "Ne pas corriger les copies est une forme de grève"
mardi, 21 janvier 2020 12:22

Réforme du bac : "Ne pas corriger les copies est une forme de grève" Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

 

Le président du Syndicat national des lycées et des collèges était sur Europe 1, dimanche soir, alors que la tenue du baccalauréat "nouvelle formule" commence lundi et risque d'être très perturbée.

 

Les professeurs menacent d'empêcher la tenue des épreuves de contrôle continu du nouveau baccalauréat, lundi. À Clermont-Ferrand, un examen devait se tenir samedi mais environ 300 personnes, enseignants et étudiants, ont investi les couloirs et perturbé son déroulement. Pour expliquer ces troubles causés par la nouvelle formule du baccalauréat, Jean-Rémi Girard, président du Syndicat national des lycées et des collèges (SNALC), était sur Europe 1 dimanche.

Selon le syndicaliste, par ailleurs professeur de lettres à Asnières, dans les Hauts-de-Seine, cette réforme "change la nature des épreuves et dématérialise les copies, sans s’assurer au préalable que les conditions étaient réunies pour cela".

Problème de fond et couacs dans la méthode

Jean-Rémi Girard dénonce également des couacs dans la méthode. "La banque de sujets a été ouverte à partir du 9 décembre seulement, ce qui a laissé 6 semaines, incluant les 2 semaines de vacances de Noël, pour faire des choix collectifs sur les sujets qui tomberont", explique-t-il en donnant l'exemple des sujets d'histoire-géographie. Pour cette matière, "il y a des centaines de sujets et on ne peut les télécharger qu’un par un !".

Ils savent que leurs élèves ne sont pas prêts pour ces épreuves.
Ils ne veulent pas envoyer leurs étudiants dans le mur.

Surtout, la banque de sujets a été ouverte alors que l'année avait déjà débuté. Conséquence, "les enseignants ont commencé à enseigner dans le vide, sans savoir à quoi ils préparaient les élèves". Le président du SNALC se mobilisera, lundi, pour empêcher le début des épreuves et, par la suite, pour ne pas corriger car "ne pas corriger les copies est une forme de grève".

Jean-Rémi Girard assure enfin que les étudiants ne seront pas pénalisés. "Si la session ne se déroulait pas, ça ne changerait rien au calcul de la note du bac", dit-il avant de préciser que les enseignants mobilisés le font pour protéger leurs élèves. "Ils savent que leurs élèves ne sont pas prêts pour ces épreuves. Ils ne veulent pas envoyer leurs étudiants dans le mur."
 

 
Lu 307 fois Dernière modification le mardi, 21 janvier 2020 12:41

Accès webmaster

Mention C.N.I.L

Les informations recueillies sont nécessaires pour votre adhésion.Elles font l’objet d’un traitement informatique et sont destinées au secrétariat de l’association. En application des articles 39 et suivants de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à : snalc@snalc-reunion.com

Visiteurs

14047293
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Mois en cours
Mois dernier
Tous les jours
9838
16502
26340
11053115
167912
325993
14047293

Your IP: 34.229.119.29
2020-07-13 19:04

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.