Vous êtes iciAccueil>Info-SNALC>Publications académiques>Déclaration C.T.A du 18 septembre 2018
mardi, 18 septembre 2018 08:03

Déclaration C.T.A du 18 septembre 2018

Écrit par Jérôme MOTET
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Le SNALC/FGAF dénonce la suppression de postes annoncée par le Ministère. 1800 postes en moins l’an prochain. Quelle sera la dotation pour le secondaire à La Réunion?
Surprise : 2016 et la réforme du collège, 2019, la réforme du lycée et du baccalauréat. Aucun effort sur les moyens pour accompagner ces réformes ? Doit on en tirer la conclusion qu’elles sont les prétextes pour les suppressions budgétaires?


Dans un pays où l’ Ecole Publique a été le creuset des valeurs républicaines et les a exaltées, peut on accepter ces suppressions ? L’Ecole fournit les intellectuels, les travailleurs de demain, elle est l’essence même du fonctionnement et de la richesse de la société.


Je rappelle que notre île a un taux d’illettrisme au moins 2 fois supérieur à celui de La Métropole. L’INSEE le chiffrait à 116000 en 2011. Le manque de diplôme est dans ce contexte une difficulté supérieure pour la recherche d’emploi. Les baisses démographiques à La Réunion sont en cours, mais les effectifs demeurent tellement lourds qu’ils ne devraient pas donner lieu à économies sur les postes d’encadrement.


Que dire de la voie professionnelle dont le ministre dit vouloir le succès mais à laquelle on va supprimer des heures! La déprofessionnalisation du bac pro est en marche alors que le monde du travail la réclame. Nous serons en grève le 27 septembre pour dénoncer cette attaque à la voie professionnelle que nous voulons d’égale importance que la voie générale.

Que dire des heures supplémentaires comme solution pour amortir les coupes sombres ? Elles n’en seraient plus car deviendraient obligatoires! Encore un changement de statut 4 ans après le précédent ! Le nombre d’heures de travail en constante augmentation depuis des décennies du corps enseignant, et le nombre de tâches de plus en plus chronophages qui leur sont allouées sont pourtant bien rappelées dans le statut 2014 !

Parce que nos jeunes ont besoin d’enseignement, parce que notre société doit se donner le défi d’accompagner ses jeunes vers une professionnalisation de qualité, parce qu’il y a un retard structurel dans notre académie, nous ne devons pas faire les frais d’une politique budgétaire de suppression de postes à La Réunion et vous demandons de porter haut les ambitions de notre académie.

Je vous remercie.
 

Lu 120 fois Dernière modification le jeudi, 20 septembre 2018 04:48

Accès webmaster

Mention C.N.I.L

Les informations recueillies sont nécessaires pour votre adhésion.Elles font l’objet d’un traitement informatique et sont destinées au secrétariat de l’association. En application des articles 39 et suivants de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à : snalc@snalc-reunion.com

Visiteurs

9105603
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Mois en cours
Mois dernier
Tous les jours
2969
3343
42937
6132490
102882
223053
9105603

Your IP: 54.167.15.6
2018-12-16 22:11