Site du SNALC Réunion - Notre analyse sur le projet de décret « CDIsation des AVS-AED ». La circulaire d’application doit être adressée mi-juin au Recteur
Vous êtes iciAccueil>Info-SNALC>Publications académiques>Notre analyse sur le projet de décret « CDIsation des AVS-AED ». La circulaire d’application doit être adressée mi-juin au Recteur
vendredi, 13 juin 2014 13:25

Notre analyse sur le projet de décret « CDIsation des AVS-AED ». La circulaire d’application doit être adressée mi-juin au Recteur

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

Les nouveaux contrats d’AESH seront signés le 1er juillet, pour qu’il n’y ait pas de rupture de contrat et de salaire, pour les AVS. Cette circulaire précisera les modalités de recrutement des AESH, en fonction de la situation de chacun.

Le SNALC force de propositions au service des AVS et des élèves en situation de handicap milite depuis toujours pour qu’il y ait une reconnaissance d’un vrai métier d’AVS avec des possibilités de spécialisations (Autisme, LSF...) .

Cela concerne 40 à 50 AVS pour l’académie

 

  Projet de décret Notre   analyse
Recrutement

• Les AESH seront recrutés parmi les candidats titulaires d'un diplôme professionnel dans le domaine de l'aide à la personne (EJE, Auxiliaire de vie sociale, Aide Médico-Psychologique, …).

• Les personnes qui justifient d’une expérience professionnelle de deux ans dans le domaine de l’aide à l’inclusion scolaire ou de l’accompagnement des étudiants en situation de handicap. (les  contrats CAE/CUI compris).

      Le décret permet donc aux AVS en CUI d'être recrutés comme AESH en CDD « pour une durée minimale de 12 mois » puis d'être recrutés en CDI comme AESH après de 6 ans de CDD.

                 - Les personnes ayant exercé 6 ans en tant qu’AED-AVS depuis le 1er janvier 2013 se verront proposer un CDI.

                 - Le décret élargit le dispositif à ceux ayant exercé 6 ans antérieurement à cette date : ainsi, une personne ayant exercé ces fonctions de 2005 à 2011, sous réserve de n’avoir pas connu d’interruption de plus de 4 mois, pourra candidater, y compris si ces services ont été accompli à temps partiels.

                 - les AED-AVS actuellement en poste basculeront dans cette nouvelle fonction une reprise d’ancienneté.

les CUI ne pourront postuler sur un poste d'AESH que s'il n'y a pas d'AVS-AED qui puisse déjà y prétendre

 

 le décret ne prévoit pas clairement le temps périscolaire. Le glissement d’accompagnement de « jeune » à « élève » n’est pas que sémantique ; il circonscrit le champ d’intervention à l’écolelà où la commission Komitès préconisait une prise en charge globale, dans et hors l’école, de l’enfant.

 
Concrètement  l’enfant en situation de handicap risque de ne pas pouvoir participer aux activités périscolaires, mises en place dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, faute d’accompagnement.
Contrats

Les CDD sont conclus pour une durée minimale de 12 mois, renouvelable six ans, avec proposition d’un CDI au terme des six années. Les CDI sont conclus par le Recteur de l'académie.

Recrutement à temps complet ou partiel (cf article 1 du décret du 25 août 2000) sur une période  de 39 à 45 semaines.

Tous les  AESH recrutés en CDI feront l’objet d’entretien professionnel au moins tous les trois ans (un arrêté ministériel fixera les modalités d’organisation de cet entretien et des critères d’appréciation).

Les  AESH recrutés CDD pourront en  également bénéficier de ces entretiens professionnels.

Le SNALC défend  la position  de La loi  qui permet la mise en œuvre de contrats  de 3 ans renouvelables une fois, plus "sécurisant". Le décret doit le préciser.

 

 
Notre  syndicat sera vigilant aux modalités de recrutement et de l’entretien professionnel : Nous défendons un équilibre dans la constitution des commissions : nous militons pour que dans chaque commission il y ait au minimum un parent d’élèves  (leur place est primordiale)
Diplôme

Un nouveau diplôme, spécifique aux fonctions d’AESH, dont le pilotage incombe au ministère des affaires sociales est en cours d’élaboration, et devrait reprendre le référentiel de compétences du rapport Komitès.

Actuellement prévu au niveau V (CAP), il cadre mal avec les réalités du terrain.  

 Il faut permettre à chaque personnel d’évoluer selon ses  attentes  par le biais de diplômes universitaires et/ou professionnels de niveau différents suivant les compétences acquises.

 Nous demandons  également l’accès à l’obtention de ces diplômes par la VAE

 
Formation Le décret prévoit "une formation d’adaptation à l’emploi pour les AESH qui ne sont pas titulaires d’un diplôme professionnel dans le domaine de l’aide à la personne, ainsi que la possibilité pour ces mêmes personnels de préparer le diplôme professionnel sur leur temps de service". Pour ceux qui ont déjà le diplôme, la possibilité  d’aller vers une spécialisation doit être offerte

 

Lu 1534 fois Dernière modification le vendredi, 13 juin 2014 13:53

Accès webmaster

Mention C.N.I.L

Les informations recueillies sont nécessaires pour votre adhésion.Elles font l’objet d’un traitement informatique et sont destinées au secrétariat de l’association. En application des articles 39 et suivants de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à : snalc@snalc-reunion.com

Visiteurs

12943916
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Mois en cours
Mois dernier
Tous les jours
2703
4124
54650
9909483
30960
508564
12943916

Your IP: 3.233.220.21
2020-04-05 16:52

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation