• Congrès 2015_91
  • Congrès 2010
  • Congrès 2018_8
  • Congrès 2015_79
  • Congres 2011
  • Congrès 2013
  • Congrès 2015_22
  • Réunion S1 2012
Publications académiques

34ème Congrès Académique du SNALC – FGAF (REUNION)

Tout simplement MERCI

 

 

Accéder à l'article en cliquant sur l'image

 

 

 

 
Profile> Le SNALC/FGAF tient à dire son indignation face à l'agression qu'a subi un Assistant d'Education (AED) du collège Mille roches hier. La sécurité dans et lors des entrées et sorties des collèges et lycées doit être assurée pour garantir à tous les acteurs de la communauté éducative la sérénité indispensable à la bonne marche d'un établissement. Comment tolérer que le lieu de l'apprentissage de nos élèves, de nos enfants devienne une zone d'agression où s'installe la violence?
>
> Les AED font un travail difficile, sont multi-tâches, indispensables à la bonne marche d 'un établissement, ils sont très exposés de par leur fonction. Ils méritent la plus grande considération pour l'aide précieuse qu'ils apportent par leur action au sein des collèges et lycées. Le SNALC apporte son entier soutien au personnel agressé et demande des sanctions réelles face à cette agression. On ne peut accpeter que les parents viennent régler leur compte avec les personnels travaillant dur tous les jours au service de la bonne marche d'un collège.
>
> Le SNALC demande que les collectivités aient une réelle réflexion sur le soutien aux établissements scolaires par la mie à disposition d'emplois médiateurs. Certaines communes de l'île l'avaient fait et les résultats étaient réellement positifs. Des dispositifs permettent de revenir à ces emplois.
>
> Le bureau académique du SNALC Réunion.
>
0692776100 0262 21 70 09 0692 87 68 44 
ProfileAlors que l’année scolaire a entamé sa seconde partie, s’orientant vers la préparation des examens finaux, nous assistons dans notre académie aux ravages que fait l’autonomie des établissements. En effet, le jeu des DGH dans les établissements avec en collège la répartition des 20% d’autonomie ne fait que confirmer notre méfiance face à ce fonctionnement qui de fait ne se fait pas dans l’harmonie, avec tous les éléments de la communauté scolaire, et qui n’a pour conséquence malheureusement souvent que la mise au pas des personnels enseignants que l’on affronte à coup de promesse de maintien de poste, ou de menace de suppression, ou de transformation des heures données par l’académie, heures de latin en lettres modernes, heures de bi-langues à d’autres fins etc… tout cela dans le secret des dieux, présenté à un CA sans même lui envoyer le projet, en se passant de commission permanente, rendant les suppressions et créations par conséquent contestables.
vendredi, 02 février 2018 11:45

Déclaration SNALC CTA 2 février 2018.

Écrit par

Le SNALC prend acte des dotations attribuées à La Réunion pour cette rentrée de 2018. Si la situation est favorable cette année encore dans le primaire, en accord avec les politiques nationales de dédoublement en CP dans les zones sensibles, et eu égard à la pénurie de professeurs à la rentrée précédente, il n’en reste pas moins que le secondaire et notamment les collèges et lycées est particulièrement mal doté.

Le collège a subi sa réforme l’an dernier et force est de constater que le retour sur son architecture ne s’accompagne pas de moyens pourtant retirés précédemment notamment aux classes européennes. Dans les collèges, à l’heure actuelle les discussions et les combats de clocher vont bon train entre chaque corps disciplinaire qui essaie de tirer son épingle du jeu et de récupérer les heures perdues précédemment. Il est dorénavant évident et nous avions encore une fois raison que cette réforme était prétexte à économie budgétaire. Les seules annonces favorables nous viennent de la circulaire publiée le 24 janvier dernier. Sur les langues anciennes. Y aura-t-il des moyens fléchés pour notre académie ? Qu’en est-il de la situation de collèges qui transforment volontairement les heures de lettres classiques attribuées par le Rectorat en HSA ? 

Cher(e) collègue,

Nous vous souhaitons une bonne reprise et celle-ci devrait être marquante pour nombre d’entre-vous. En effet dès le mardi soir, vous aurez effectué la moitié de votre semaine de classe. Vous aurez le droit de vous relaxer quelque peu et de calibrer vos préparations et le reste de votre semaine. Vous aurez le loisir de profiter de votre mercredi pour votre plus grand bien. Comme avant.

Le SNE-SNALC-FGAF se réjouit du feu vert donné par le Recteur aux 17 communes qui souhaitaient le retour à la semaine de 4 jours dès le 29 janvier 2018.


Il regrette toutefois que les atermoiements du rectorat n’aient pas permis que cette décision prenne effet dès le 16 août 2017 conformément à ce que permettait l’application du décret du 28 juin 2017. Ce qui aurait évité une année scolaire à 2 vitesses.

Page 1 sur 32