Site du SNALC Réunion - Nos dernières publications
Vous êtes iciAccueil>Info-SNALC>Site du SNALC Réunion - Nos dernières publications
Site du SNALC Réunion - Nos dernières publications

Le SNALC, représentatif dans le premier et le second degrés, dénonce une gestion de plus en plus calamiteuse de cette fin d'année scolaire en ce qui concerne les personnels de l'Éducation nationale.

Alors même que, depuis le début, le SNALC avait appelé à élargir l'accueil instauré pendant le confinement sur des critères clairs, qui pouvaient réellement répondre aux impératifs économiques et sociaux, la « réouverture » retenue, adossée au volontariat des familles, entraîne une fin d'année chaotique et toxique.

Ainsi, les consignes envoyées sont régulièrement entachées de flou, quand elle ne se contredisent pas ou ne changent pas du jour au lendemain. Et ce malgré les remontées précises et régulières du SNALC et des autres organisations syndicales représentatives. Qui en pâtit ? Les personnels de l'Éducation nationale, qu'on accuse de ne pas être suffisamment engagés et de renâcler.

Dans le cadre de la réouverture progressive des écoles et établissements publics locaux d’enseignement, le retour à l’activité sur site des personnels devant assurer l’accueil des élèves et les activités d’enseignement est nécessaire, à l’exception des cas listés ci-dessous.

S’agissant des autres personnels, des moments de travail en présentiel peuvent être fixés sous réserve des situations listées également ci-dessous, le travail à distance restant également toujours possible.

Parmi les personnels indisponibles pour un retour sur site, figurent :

- les personnels qui relèvent de la catégorie des personnes vulnérables, c’est-à-dire présentant un risque de développer une forme grave d'infection de Covid-19 (liste définie par le décret n° 2020-521 du 5 mai 2020 définissant les critères permettant d'identifier les salariés vulnérables présentant un risque de développer une forme grave d'infection au virus SARS-CoV-2 et pouvant être placés en activité partielle au titre de l'article 20 de la loi n° 2020-473 du 25 avril 2020 de finances rectificative pour 2020 ;

 

Lire la suite en téléchargeant la fiche

Attestation d'accueil dans un établissement scolaire

Coronavirus-covid19-questions-réponses-pour-les-familles-les éléves-et-les-professionnels-d'éducation-mise-jour-au-3-juin-2020
 

vendredi, 29 mai 2020 06:59

Déclaration du CTA 28 MAI.

Écrit par

Monsieur le Recteur, mesdames et messieurs,

Le SNALC tient à tirer un bilan de la période écoulée depuis la reprise du 18 mai 2020. Nous avons compris l’inquiétude des communes qui ont évalué les moyens nécessaires pour l’application du protocole sanitaire imposé par l’Etat et sa faisabilité sans renfort en moyens humains et matériels. Car en effet, dans les collèges, où le reprise s’est faite presque partout, force est de constater que les situations sont différentes et ne traduisent pas toujours un respect des consignes sanitaires. Des pressions sur le travail hybride, sur les AED pour ne pas remonter les problèmes liés au protocole ici ou là se sont faites en huis-clos et les conséquences sur les risques psycho-sociaux seront à entendre et à rectifier. La gestion des cours de récréation, des demi-pensions, des permanences est particulièrement difficile pour les EPLE ouverts sur toute la journée. Qu’en est il des activités physiques ou culturelles organisées par les communes, des renforts de moyens donnés par le conseil départemental pour les collèges, du conseil régional demain pour les lycées?

La fréquentation des EPLE a été très inégale aussi. Certains perdent en élèves, d’autres ont augmenté leurs effectifs et pour ces derniers, nous continuons à demander des seuils en accord avec le Protocole.

La proposition du ministère pour les CONCOURS INTERNES MIEUX, MAIS PAS CE QU’ON DEMANDE


Lors d’une réunion avec les organisations syndicales représentatives du premier et du second degrés, dont le SNALC, le ministère a proposé une nouvelle solution pour l’admission aux concours internes. À noter qu’il a écarté dès le départ la possibilité d’organiser les oraux en juin/juillet : c’est structurellement impossible pour le ministère et ses services.

La proposition du ministère

Le ministère n’augmenterait pas le nombre de postes, mais supprimerait les oraux.

Après une nouvelle délibération du jury, on transformerait les listes d’admissibilité en listes d’admission, avec une liste complémentaire (en cas de défections). Cette liste correspondrait au nombre de postes offerts au concours, et non à l’admission de tous les admissibles. En gros, vu qu’il y a environ 8000 admissibles et 4300 postes, on prendrait les 4300 premiers, concours par concours. Par exemple, si dans un concours, il y a 100 admissibles et 50 postes, les 50 premiers admissibles seraient déclarés admis.

La position du SNALC

Pour le SNALC, il était important qu’on puisse bouger sur cette question, car la solution des oraux en septembre se révèle intenable.

Le SNALC reste sur la position exprimée dans le vœu unanime du Comité Technique Ministériel : collectif budgétaire permettant l’admission de TOUS les admissibles.

À titre indicatif (mais sans engager notre organisation, puisque cette alternative ne correspond pas à nos demandes), si l’administration fait un choix entre des oraux en septembre et la nouvelle solution proposée (suppression des oraux, admission des admissibles à concurrence du nombre de postes proposés, avec liste complémentaire), la nouvelle solution proposée est moins mauvaise que l’autre, notamment car elle lève les incertitudes et les difficultés à organiser un oral. Dans ce cas, le SNALC demande de maintenir l’engagement que les admissibles non-admis aient tous un poste à l’année pour l’an prochain, s’ils en font la demande.

Le ministère communiquera sa décision définitive très rapidement (sans doute avant la fin de la semaine prochaine).


Pour le SNALC, Jean-Rémi Girard, président du SNALC

Comité Technique Ministériel DÉCLARATION DU SNALC 20 mai 2020

Monsieur le Ministre,

Mesdames et Messieurs les représentants de l’administration,

Mesdames et Messieurs les membres élus du Comité Technique Ministériel,

Alors que seule une faible minorité d’élèves est revenue dans les écoles primaires ainsi que dans les collèges en zone verte, le SNALC continue d’affirmer que l’année scolaire au sens plein du terme s’est arrêtée mi-mars. La continuité pédagogique, dans laquelle les personnels continuent de s’investir avec sérieux, demeure un pis-aller nécessaire pour plus de 80% des élèves chaque jour. Quant au volontariat des familles, il acte bien le fait que ce qui rouvre, ce n’est pas l’École de la République, mais un accueil amélioré. Il eût été plus simple de l’admettre dès le départ, d’établir des critères de priorité, et de suivre l’avis du Conseil Scientifique.Le SNALC continue de demander l’ouverture rapide de groupes de travail pour préparer la rentrée de septembre, ce qui devrait constituer la priorité de toutes les priorités.

Page 1 sur 94

Accès webmaster

Mention C.N.I.L

Les informations recueillies sont nécessaires pour votre adhésion.Elles font l’objet d’un traitement informatique et sont destinées au secrétariat de l’association. En application des articles 39 et suivants de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à : snalc@snalc-reunion.com

Visiteurs

13587550
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Mois en cours
Mois dernier
Tous les jours
4837
9467
43592
10609174
34162
268140
13587550

Your IP: 18.208.132.33
2020-06-05 16:57

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation