Site du SNALC Réunion - Retraite additionnelle de la fonction publique
Vous êtes iciAccueil>PORTAIL>CATEGORIES>Espace Retraites>Retraite additionnelle de la fonction publique
dimanche, 06 avril 2014 08:27

Retraite additionnelle de la fonction publique Spécial

Écrit par Frederic Eleuche
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Retraite additionnelle de la fonction publique (RAFP)

Ce système a été créé par la loi du 21 août 2003. Il consiste à prélever chaque mois 5 % sur toutes les indemnités, les primes, les HSA et les HSE que perçoivent les fonctionnaires, sans que cette somme puisse dépasser 20 % du traitement. Qu’on se rassure : aucun fonctionnaire, enseignant ou non-enseignant de l’éducation nationale, ne bénéficie de primes ou d’indemnités qui puissent atteindre ce plafond. Mais il n’en est pas de même dans nombre d’autres entreprises.

Ces 5 % sont versés dans une caisse additionnelle de retraite de la fonction publique, gérée par un conseil d’administration qui essaie de les faire fructifier. L’Etat verse dans cette même caisse exactement la même somme que celle qui est prélevée sur le traitement du fonctionnaire.

Au départ à la retraite, le fonctionnaire récupère ces sommes versées sous la forme d’une retraite additionnelle, soit sous la forme d’un capital, soit sous la forme d’une rente viagère.

Comment ?

Les euros versés chaque mois sont transformés en points. En 2004, il fallait 1 euro pour 1 point. En 2014, 1 euro donne 1,09585 point.

La valeur de service du point était de 0,04000 en 2004 ; elle est de 0,04465 € en 2014.

Si à la retraite, le fonctionnaire a totalisé plus de 5125 points, il recevra une rente viagère selon le calcul suivant : Nombre de points x coefficient de majoration x valeur de service

Si le fonctionnaire a totalisé moins de 5125 points, il recevra un capital selon le calcul suivant : Nombre de points x Coefficient de majoration x Valeur de service du point x Coefficient de conversion en capital (qui tient compte de l’âge de l’intéressé et des tables de mortalité de l’I.N.S.E.E. remises à jour tous les 5 ans)

 

En clair, il s’agit d’une forme de retraite complémentaire obligatoire.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lu 2044 fois Dernière modification le dimanche, 06 avril 2014 09:39

Accès webmaster

Mention C.N.I.L

Les informations recueillies sont nécessaires pour votre adhésion.Elles font l’objet d’un traitement informatique et sont destinées au secrétariat de l’association. En application des articles 39 et suivants de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à : snalc@snalc-reunion.com

Visiteurs

10402334
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Mois en cours
Mois dernier
Tous les jours
2126
5916
34317
7449572
108330
214667
10402334

Your IP: 35.153.135.60
2019-07-20 12:21

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.