Site du SNALC Réunion - Classe exceptionnelle : déclaration liminaire du SNALC (5 juillet 2019)
Vous êtes iciAccueil>Catégories>Espace Certifiés>Hors classe>Classe exceptionnelle : déclaration liminaire du SNALC (5 juillet 2019)
vendredi, 05 juillet 2019 12:34

Classe exceptionnelle : déclaration liminaire du SNALC (5 juillet 2019) Spécial

Écrit par CHEUNG KIVAN YEUN Jean Eric
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Le SNALC rappelle son opposition à la réforme du PPCR qui occasionne plus de dégâts que de bénéfices. L'Education Nationale est un monopole d'Etat et de ce fait il se doit d'être irréprochable ce qui est loin d'être le cas au regard de l'analyse froide des situations. Les personnels pour la très grande majorité le vivent très mal et sauront s'en souvenir en temps utile.


La CAPA de classe exceptionnelle de ce jour s'apparente à une extension des échelons supplémentaires combinée avec un ralentissement global du gravissement de ces échelons. Un professeur qui commence sa carrière à 35 ans ne possède quasiment aucune chance d'accéder à cette classe exceptionnelle ni même peut-être à la hors classe. De plus le ratio directeur 80%-20% pour les 2 viviers doublé de l'autre nouveau ratio 50%-50% homme-femme induit la fermeture programmée de ce corps-grade. Est-ce que son destin est la clôture ou l'extinction ? D'ailleurs il est illogique d'imposer la parité homme-femme pour les promotions s'il n'y a pas ce même critère de parité lors des concours professionnalisants. Ce ratio devrait d'ailleurs statistiquement être 52%-48% eu égard à l'espérance de vie différenciée selon le sexe d'après le barème des assurances. Pour compenser l'inaccessibilité programmée au vivier 1 : le SNALC propose aussi la parité 50%-50% pour les deux viviers.


En ce qui concerne la procédure, la communication individuelle aux personnels a été scabreuse et parfois antidatée. Les réclamations et recours sont donc aléatoires. Cela a donné aussi un pouvoir péremptoire aux décisionnaires. La liberté pédagogique se doit aussi d'être respectée et incontestée par tous car elle est inscrite dans la loi. De même la diversité des approches pédagogiques est un atout et ce critère doit être pris en considération par l'inspection.


La version actuelle des projets de promotions CE et ECH SPE ne prend pas en compte les aptitudes agrégées. Il y a donc des places qui se libèrent. En face certains personnels exerçant en université n'ont pas d'avis inspection. Il est souhaitable de faire acte de promotion pour ne pas faire de discrimination. Que dire des personnels qui contestent leurs avis. Nous n'avons pas à nous substituer aux évaluateurs mais certaines situations nous interpellent. Revenant sur le ratio 80%-20% et sachant que le vivier 1 est satisfait quasiment en totalité moins un et les aptitudes agrégées et diverses : une rectification à 127 promus en viver 1 et 32 promus en vivier 2 nous rapprocherait de ce ratio législatif et impératif après calcul et d'après les premiers documents fournis mais qui ne sont pas à jour évidemment.


Nous constatons une évidence c'est que l'écart d'âge entre personnels d'un même corps-grade-échelon devient très important. Autrement dit l'écart entre le mieux payé et le plus mal payé devient très significatif. Nous voulons croire que cela résulte d'une exceptionnelle qualité de service. Cependant les critères changeants REP BTS etc ne plaident pas en faveur d'une stabilité des conditions de fonctionnement. Nous vivons dans un monde changeant mais de là à ce que ça bouge de manière perpétuelle le gap est grand. Nous pourrions nous demander : est-ce que les agrégés demandant collège REP pourraient avoir un bonus de 160 points en lieu et place du lycée ? Considérant le cas de ceux qui sont à la marge : peut-être que des ajustements sont restituables.


Enfin sur le point d'actualité : la non-délivrance en temps des notes des copies de BAC nous donne le spectacle d'un exécutif usant de verve dans la parole mais utilisant des techniques douteuses et peu scrupuleuses. Entre autres proposer de prendre la moyenne des évaluations trimestrielles en substitution d'une évaluation finale nous amène à une désagrégation de notre institution. Le SNALC s'indigne de cette méthode de gouvernance qui consiste en une mise en accusation des personnels qui utilisent à bon escient leur droit de grève constitutionnel. Le recours au contrôle continu modifié que si la note finale est supérieure montre dans toute sa splendeur la règle du pourcentage d'une classe d'âge au baccalauréat et la régionalisation de ce dernier plutôt que le but louable de l'augmentation du taux de qualification de nos élèves. L'avenir est sombre pour les établissements scolaires et le baccalauréat !

Très cordialement.
 

Lu 270 fois Dernière modification le dimanche, 07 juillet 2019 08:26
Plus dans cette catégorie : « Classe exceptionnelle 2019

Accès webmaster

Mention C.N.I.L

Les informations recueillies sont nécessaires pour votre adhésion.Elles font l’objet d’un traitement informatique et sont destinées au secrétariat de l’association. En application des articles 39 et suivants de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à : snalc@snalc-reunion.com

Visiteurs

11123025
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Mois en cours
Mois dernier
Tous les jours
4758
7890
20948
8173407
88538
261178
11123025

Your IP: 3.95.131.97
2019-11-12 10:21

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

Fields cannot be empty