Site du SNALC Réunion - P.L.P
Vous êtes iciAccueil>PORTAIL>CATEGORIES>P.L.P

Le SNALC se félicite des révisions d'avis de rdv de carrière obtenus pour les plp conseillés et défendus par nos soins. 
Le principe de la valeur professionnelle , que le SNALC préconise, a été retenu et non pas celui de l'ancienneté pour la révision des avis. 

 Malheureusement, nous sommes réunis pour une dernière CAPA de révision de contestation d'avis de rdv de carrière. En effet, la réforme du 6 août 2019 de la Fonction publique met fin au paritarisme et supprime la possibilité aux collègues d'être défendus de manière légale et équitable.

Le SNALC déplore cette mascarade de dialogue social, cher au ministre, qui n'est qu'un monologue ne laissant aucune place à nos propositions humaines et constructives. Au sujet des différentes réformes que subissent les PLP (retraites, voie professionnelle) le SNALC, syndicat représentatif, n'a de cesse dans les différentes instances, de défendre leurs intérêts en terme de revalorisation sans contrepartie et de rapporter les incohérences des dispositifs d'innovations pédagogiques.

Le nouveau bac AGORA à la rentrée 2020, la réduction de 50 % des effectifs élèves, à l’horizon 2022, illustrent parfaitement le délire managérial de nos instances dirigeantes, leur incapacité à reconnaître leurs erreurs. Les PLP et les élèves de la voie pro en sont malheureusement victimes.

Le bac AGORA ou le Bac pro secrétariat réinventé.
Le futur bac AGORA réintroduit l’enseignement de la comptabilité et supprime le pôle projet. Ceci répond aux attentes des professionnels et des enseignants. Le SNALC s’en réjouit. Avec ce toilettage, les compétences professionnelles de ce bac ressemblent à celles du bac pro secrétariat. Cependant, un point essentiel est absent. La demande du SNALC d’une épreuve certificative propre à la maîtrise de la langue française n’a pas été retenue. Serait-ce trop demander d’un bachelier, dont le coeur de métier est la communication, qu’il maîtrise la langue française écrite et orale ou l’« Expression française adaptée aux relations administratives » comme précisé par un amendement de dernière minute de l’administration ? Ce n’est pas le point de vue des entreprises qui, agacées par une cohorte de bacheliers trop souvent illettrés ou innuméristes, font faire une dictée aux candidats ou vérifient la maîtrise des tables de multiplication comme premiers tests d’embauche.

Malheureusement pour les ex PLP secrétariat comptabilité futurs ex PLP GA, le mot «projet» n’a disparu que du référentiel bac pro Agora.

Les collègues déjà épuisés par l’absurdité du bac pro GA et lassés de ne pas avoir été entendus doivent, à présent, faire face au verbiage de leur hiérarchie académique qui leur présente la reconversion forcée induite par la réduction du flux d’élèves comme un projet personnel de mobilité de carrière, à réaliser sur leur temps personnel. Ce qui fait écho au «protocole» national qui comme l’a dénoncé le SNALC n’est qu’un recueil des dispositions réglementaires existantes pour une mobilité professionnelle choisie. En outre, se profile de nouveau le spectre des régions académiques et l’enseignant du 21ème siècle…

Pour la gestion des personnels comme pour la pédagogie, le SNALC revendique un retour à l’essentiel.

Assez de comités de pilotage, de chefs de projet mais une reconversion financée par notre employeur, comme c’est le cas dans le privé, par le biais de décharge de cours. Assez de pédagogie de projet, de projet d’orientation mais un enseignement solide des savoirs fondamentaux et une certification sincère des acquis des élèves.■
 


Mise en place à la rentrée 2019, la réforme du lycée professionnel de Jean-Michel Blanquer est largement contestée sur le terrain. Pour les risques "psycho-sociaux" qu’elle ferait courir aux professeurs comme pour la détérioration qu'ils dénoncent de la formation donnée aux élèves.



Transmettre des « compétences de pointe », créer « un tremplin vers une insertion immédiate », répondre aux « défis de l’économie et de la société »… Bref, atteindre « l’excellence ». Avec la réforme du lycée professionnel, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, entendait rénover en profondeur une voie longtemps laissée pour compte avec, au programme, une « meilleure articulation entre enseignements professionnels et enseignements généraux », la mise sur pied d’une « offre adaptée à la réalité économique », via un regroupement en classe de seconde des formations en « familles de métiers » pour une « spécialisation plus progressive » et enfin, une « consolidation des savoir-faire et savoir-être tout au long de la formation » (...)

 

Lire la suite sur le site de Marianne  

Le SNALC, syndicat des Plp, reste majoritaire dans les CA des LP à La Réunion.
Le SNALC accentue son avance en nombre de sièges et de voix.
Le SNALC est le seul syndicat à sièger dans tous les CA des LP.  

Pour accéder aux résultats cliquez sur l'image

 

Le SNALC Réunion était présent en pôle position à l'ESPE pour accueillir et informer les stagiaires.
Merci à tous les plp s1 pour leur aide et leur accueil auprès des stagiaires de leur établissement.
 

 
ProfileC'est avec émotion que nous ouvrons cette CAPA pour l'affectation des PLP, peut-être, malheureusement la dernière sous cette forme connue si nous n'agissons pas. De ce fait, nous continuons notre lutte pour que cette régression du dialogue syndical ne soit pas la règle imposée dans les années à venir. Et pour cause, notre Fonction Publique, depuis la LIBERATION en 1946, depuis les lois MITTERRAND en 1983 et enfin sous SARKOZY s'est toujours appuyée sur un précieux regard paritaire assurant le contrôle, la justice et la justesse pour que les opérations de carrière ne soient pas entachées d'illégalité et ne créent pas le ressentiment, le doute et la méfiance chez les agents. Cela est notre devoir et nous l’avons montré dans ces opérations avec les multiples corrections apportées et les suggestions faites pour améliorer le projet. Notre travail conjoint s’est avéré absolument indispensable. Laisser uniquement l'algo déterminer les affectations supprime toute amélioration humaine.

La loi sur la transformation de la fonction publique si chère à monsieur Blanquer nous impose une gestion où il n’y aura plus aucun garde fous ce qui conduira immanquablement à de très grandes tensions. C'est le caractère démocratique de notre fonctionnement qu'on met à bas sans aucun scrupule avec comme objectif caché le musellement des personnels et l'installation d'une ambiance extrêmement dégradée dans les lycées professionnels : un nouveau paradigme comme se plaît à qualifier certains bien-pensants mais où la concurrence permanente régnera en maître et le pouvoir du suzerain proviseur, déjà renforcé par l'autonomie du chef d'établissement et le PPCR, sera total. Est-ce le moyen de palier la crise des vocations dont souffre la profession ? Sûrement pas ! Nous vous exhortons à la continuation de cette organisation qui évitera bien des recours qui seront légions. D'ailleurs, nous remercions les services de nous avoir permis de continuer à consulter les dossiers et nous prêter une oreille attentive.
Page 1 sur 6

Accès webmaster

Mention C.N.I.L

Les informations recueillies sont nécessaires pour votre adhésion.Elles font l’objet d’un traitement informatique et sont destinées au secrétariat de l’association. En application des articles 39 et suivants de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à : snalc@snalc-reunion.com

Visiteurs

12324949
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Mois en cours
Mois dernier
Tous les jours
22428
16407
56894
9294110
359392
376080
12324949

Your IP: 3.226.122.74
2020-02-25 23:52

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation