Site du SNALC Réunion - Déclaration liminaire du SNALC le 23 mai 2019
Vous êtes iciAccueil>Carrière>Mutations>Intra-académiques>Déclaration liminaire du SNALC le 23 mai 2019
jeudi, 23 mai 2019 13:42

Déclaration liminaire du SNALC le 23 mai 2019 Spécial

Écrit par Jérôme MOTET
Évaluer cet élément
(2 Votes)
ProfileAvant tout, pour l'actualité syndicale, nous rappelons que les collègues sont encore une fois plongés dans l'incertitude quant à la loi de l'Ecole de la Confiance qui porte très mal son nom ! Si le projet catastrophique de l'Ecole du Socle semble s’évacuer par la grande porte, il n'en reste pas moins que le devoir d'exemplarité reste et est même exacerbé ! De plus, la représentativité même des collègues est remise en cause avec la loi sur la réforme de la Fonction Publique qui est une attaque du paritarisme, fondement du fonctionnement de l’Education Nationale depuis plusieurs décennies. Nous avons été témoins cette année d'un dialogue en trompe l'œil :

 

D'un côté, un GT mouvement qui concède enfin à satisfaire deux revendications du SNALC, à savoir l’augmentation des points agrégés de 90 à 160 et l’interventionnisme sur l'algorithme pour que le RC ne puisse plus représenter une manœuvre tactique pour avoir la zone souhaitée mais retrouve son sens premier !

De l'autre, des allers et retours sur les conditions de consultation des dossiers. Alors que nous étions assurés de fonctionner comme auparavant, il nous a d’abord été notifié qu'il n'y avait plus de consultation en salle mais dans le bureau des responsables du mouvement et sous étroite surveillance. Mais par la suite il n'en a rien été car les dossiers bruts non anonymés furent librement consultables en salle !

Les directives données n'étaient pas explicites et nous ont mis nous comme les agents administratifs, que nous remercions pour leur coopération, dans une situation des plus inconfortables ! Pour ceux qui sont éloignés géographiquement, cette situation a bien entendu compliqué les choses du point de vue logistique.

Cela illustre bien la déconsidération ou le mépris affiché envers la fonction syndicale malgré la démonstration faite au cours des différentes opérations de gestion des personnels dans l'académie de l’importance notre travail qui est absolument primordial et irremplaçable. Il permet de concert avec l'Administration de corriger des erreurs et d'assurer la transparence garante de l’impartialité des décisions !

Que dire des délais que le Ministère a pris pour publier les BO sur la hors classe et la classe exceptionnelle ! La circulaire classe exceptionnelle a été envoyée le 20 mai 2019, alors que la candidature au premier vivier était close ! La loi sur la modernisation de la Fonction Publique est de facto une véritable attaque des fonctionnaires et du droit à la transparence dans le traitement de leur carrière ! Le flou maintenu sur les 1607 heures et les statuts dérogatoires doit être clarifié dans les meilleurs délais. Il est encore trop de Directions locales qui imposent des réunions à répétition à nos collègues en s’abritant derrière ces 1607 heures et en faisant fi du temps de travail personnel des professeurs pourtant encore rappelé par l’Etat ! Le PPCR qui priorise l'ancienneté dans la gestion de la carrière est l'excuse toute trouvée pour organiser l'affaiblissement du rôle des commissaires paritaires élus. Nous y sommes totalement opposés.

Nous en arrivons à la mobilité dans l'intra-académique qui nous réunit aujourd’hui : sur 689 participants, il y a 229 extensions sans compter les cartes scolaires en forte augmentation avec la réforme du lycée. 67% seulement de ces 689 seraient donc des mutations réelles volontaires ! On observe une répartition de 58% de femmes et de 42% d'hommes.

Lorsqu'on étudie ces demandes : il est à remarquer qu'au collège de Terre Sainte qui a vécu moult remous l'an dernier (débrayages à 90%), il y a 10 demandes de mutations ! Cela est un indicateur qui doit nous faire réagir sur le bien-être au travail dans ces EPLE. Peut-on tolérer cette situation ? 11 à Le Toullec, 9 à Teixeira de Motta, 8 à Michel Debré avec des cartes scolaires alors que ce dernier établissement va récupérer des élèves l'an prochain avec l'augmentation de la démographie dans le bassin sud !

Nous sommes pour le respect strict des vœux que nos collègues ont émis et sommes opposés au décodage de vœux opérés par les personnels administratifs. Vu l'attractivité des REP+, nous pensons qu'il faut réintroduire un codage pour permettre à ceux qui ne souhaitent pas y muter de mutualiser plusieurs établissements dans une commune. Cela permettrait parfois moins de mal être et serait une offre supplémentaire apportée aux collègues dans leur projet de mobilité. Nous souhaitons enfin faire un point sur les ATP si pauvres cette année chez les certifiés et agrégés.

Nous remercions l'Administration pour la disponibilité qu'elle a montrée dans la préparation de ces opérations
 

Lu 108 fois Dernière modification le mercredi, 29 mai 2019 05:04

Accès webmaster

Mention C.N.I.L

Les informations recueillies sont nécessaires pour votre adhésion.Elles font l’objet d’un traitement informatique et sont destinées au secrétariat de l’association. En application des articles 39 et suivants de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à : snalc@snalc-reunion.com

Visiteurs

10701525
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Mois en cours
Mois dernier
Tous les jours
5800
3628
44868
7749012
76166
160799
10701525

Your IP: 3.80.4.76
2019-09-15 18:43

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.